site en maintenance

contact@camillearnaud.eu

camille Platevoet 06 32 24 05 94

 

CNEAI, supports

« La vie et la mort des œuvres d’art » esquisse les contours de quelques archétypes possibles permettant d’évoquer ce que sont désormais de manière tangible, à notre perception, ces œuvres démantelées : échantillon, relique définitive, relique non-définitive, fétiche, souvenir, archéologie, faux, transsubstantiation. À Chatou, un ensemble d’artefacts sont présentés sur les lignes flottantes de structures fines en tube de fer plié conçues par les designers camille arnaud :

 

la publication « Machine » (Benoit Dagron, Christophe Lemaitre, Aurélien Mole, 2012) ; les semences retirées d’un tableau de Fernand Léger (Collection de Benoit Dagron) ; une maquette, une photographie et l’enregistrement audio d’un texte lu par Gregory Buchert (« Le musée domestiqué », au sujet d’une œuvre déconstruite de Pierre Mercier) ; un catalogue d’exposition retouché de Jean-Luc Blanc (Proposé par le Bureau/) ; une œuvre endommagée d’Alberto Giacometti considérée par son propriétaire, l’assureur AXA Art, en état de « Total loss » (Proposée par le Salvage art institute) ; une nouvelle vidéo d’Alexis Guillier, dans le cadre de son projet « Reworks », qui évoluera au fur et à mesure du temps de l’exposition.          

              

 

Christophe Lemaitre, Octobre 2014.

CNEAI, novembre 2014, mars 2015.

 

Publié à la suite de l'exposition :

La vie et la mort des œuvres d’art

Tombolo Presses

 

tombolo presses

extrait